Kommentare zum Eintrag

Inhaltsverzeichnisse der Druckausgaben Sprache: englisch

Information general 3 von 5 Sternen

Etruskï

J’en profite pour vous informer de mes derniers travaux, moi non d’origine italienne mais asiatique :
La villa romaine a été introduite en Italie moins évoluée par les Etruskï qui étaient un groupement migrant germanique vivant précédemment en tant que les Vittits --dits Hittits par méconnaissance encore souvent du son h alors comme il y a eu plus tard les Vikings de Farare i wikingr en allemand archaïque plus suédois soit wi - i - kingr Faire les Nous régnants en mer et les Wisigots Ceux de dieu sage de wise / i / got par opposition à Ostrigots devenu Ostrogots Ceux de dieu brillant de droiture plus proche de la normale comme le i était article comme d’autre part en fin de mot privatif dans le japonais puis edjuti archaïque-- en Turkï présentement la Türkiye où vivaient à cette époque d’absence encore de frontières les Atti les ayant ainsi spontanément nommés les Itti prononcé avec l’accent germanique vittit d’où ils ont finalement été, après avoir commis des raids incluant le kidnapping de Scribes en Uria et Suria (présentement Süriya en raison de la rigoureuse écriture urique et en grec Syria), chassés par les Uri (en greco-latin Dori ceux de Uri étant les actuels Irakiens d‘origine comme les Edjuti partiellement asiatique) installés stratégiquement dans les extrêmes nord et sud de la Grèce que attaquant dans son ensemble en cas de secours aux moins nombreux Vittits ainsi installés en Italie relativement moins évoluée en tant que les Etruskï Ceux de Turkï plus lettrés à la maison ordinaire agricole sans fenêtre comportant par contre une grande cour carrée intérieure présente ainsi en campagne comme plus tard en ville en Italie pour s‘installer finalement en l‘urbanisant semblablement en Suisse […] ainsi que les sens des autres mots de ma traduction dans le langage attique (turc archaïque) également non encore totalement traduit que étant : Ku cou-un / La champ-territoire / Lav creuser / Lavlavia labourer de lav creuser / la champ-territoire / via voie comme lavia creuser voie était en effet faire campagne et laviatar comportant la tardive terminaison d’ensemble-état germanique -tar campagne militaire-expédition comme le mot attique lava creusant / Panku assemblée / Pankur clan / Pu corps en tant que unité et, davantage en latin, ensemble au même sens de rameau / Putaliant sciemment dénudé de pu corps / ta maître / li lien / talia appeler devenu en latin puis italien le mot putano/putana un corps maître / Vila cour intérieure carrée de propriété agricole / Vilamar propriété agricole / Vusti vie et le Ninda mulati traduit plus vaguement un gâteau était donc le pain venu de mon champ de ninda pain / mu mon / la champ-territoire / tia venir-devenir comme les régnants attiques généralement nommés Tabarna et parfois, comme cela demeurait incompréhensible, Labarna étaient donc selon leur biens des régnants maîtres de la grande maison du pays ou des régnants possesseurs d’une grande propriété agricole de ta maître / la champ-territoire / tapar commander-régner / parn grande maison-palais et leur femme la Tawanana était la femme chef juste de tawan le chef-le bien / tawana exact-juste / ana femme, et je propose enfin aux mots attiques de sens également inconnus notamment dans le récit religieux de «Telepinu parti son soulier gauche à son pied droit et l’inverse [car] le brouillard envahit les points d’ouverture, la fumée saisit la maison [faisant que] dans l’âtre les bûches étaient oppressées, sur leurs autels les dieux étaient oppressés, dans les parcs les moutons et dans les étables les bœufs étaient oppressés, la brebis délaissait son agneau et la vache son veau [car] Telepinu s’en alla donc en emportant le grain [désignant surtout le blé] Immarni [Immunisateur selon moi selon notamment istarnik rendre malade / sarnik dédommager / malade irma-irmalant / armania malheur à l’origine semblablement perçu dans son aspect général non distingué notamment en maladie en ce lieu de malaria transmise par le moustique qui a produit plus tard immarnia immuniser-immunisation et immarna homme immunisant et enfin la racine latine de même sens immun-], salviantis [de sauvegarde-salut selon moi selon le verbe ultérieur latin salvare sauver], manitis [de croissance selon moi selon la particule attique man- relative au futur car, selon les analyses biologiques effectuées, la population attique a en effet connu durant un temps lors de sa sédentarisation advenue également plus tôt un ralentissement de la croissance des enfants en raison d’évidente moindre alimentation composée surtout de la cueillette des fruits alentour et la culture des quelques légumes plus grands et résistants en un lieu plus irrigué permettant par contre moins d’y conserver la viande plus rarement chassée en raison des moustiques y entraînant parfois la mort en transmettant la malaria et donc de délaissement des enfants comme des personnes pourvues de la raison de droiture moindre que la normale ou plus simplement faibles connaissant une tutelle nouvelle comme la plupart des femmes maigres également peu présentes par cela peu distinguées des enfants comme d’autre part des hommes excepté sous les seuls éléments de distinction plus visibles à l’âge adulte comme l’évoquant quelques peintures murales notamment à Alaka I des habitats à la fois lieux de rassemblement périodique de voisins où la femme à cette époque de bas niveau ainsi représentée en fillette avec le dessin de cible et l’homme également alors plus faible par une série superposées non de têtes de taureau de conservation impossible en ce lieu mais que de cornes de taureau sauvage non encore domestiqué encastrées dans des piliers présents dans toutes les maisons juxtaposées à l’entrée, en raison de plus dur climat alternant des saisons plus chaudes et froides nécessitant de conserver une moindre ouverture laissant échapper la fumée, par le toit en terrasse où des bagarres survenaient donc à ce propos comme à propos des autres sujets de conflit que étant la part de gibier communément chassé et le sort d’autre part de la femme comparativement à celui d’une minorité de femmes également mères mais, comme une partie des hommes, abusives qui y a été, lorsque a commencé la culture du dérisoire mais autrement nourrissant blé, généralement représentée ainsi en déesse grasse ayant pouvoir au moins sur les hommes de fondement sadiste pouvant être pédophile comme premièrement les hommes de droiture comme cela va de soi normale semblablement présents étaient d’autre part, à moins d’accident ou maladie, plus forts que les autres dépourvus de la raison comme par exemple dans les premières dynasties edjuti précédemment djuti et plus anciennement japonaises moins connues que les suivantes hors de leur même mode plus établi de transmission parentale du pouvoir là national législatif selon à la fois l’importance première ou relativement de la propriété agricole familiale à partir de la sédentarisation et encore le niveau souvent le plus élevé il y a encore eu quelques régnants dépourvus de la raison de fondement sadique ou asiatique que prouvant, avant qu’il ne soit interdit par d’autres membres régnants, leur enterrement avec un certain nombre d’animaux et d’hommes jeunes morts par poison sous une pression non tant religieuse en Edjuti où notamment les personnes naines étant déjà en raison de moindre force notoirement relativement protégées mais législative de rare petit ou moyen délit sanctionné de travail forcé sous la crainte autre des régnants dépourvus de la raison de l’espace inconnu après la mort généralement naturelle par leur comportement juste dans ce cadre familial de haut niveau comme en ce qui concerne plus récemment, à la fin de l’ère martienne précédant cette ère présente neptunienne, le régnant alors national de la Chine de superficie autre Kin plus anciennement Soleil de Xi An y ayant ainsi fait réaliser, comme de façon fondée à la différence la longue muraille de Chine, pour contrer cet inconnu espace mortel non matériel seul d’images, à défaut de pouvoir alors faire enterrer un contingent de plus malléables Militaires, une immense armée en terre cuite aux traits et grandeur donc natures soigneusement enterrée près de son tombeau.

Kommentar von: Massocco, Dez 26 2007 7:15PM

0 von 28 Lesern fanden diesen Kommentar hilfreich
Finden Sie diesen Kommentar hilfreich?